page d'accueil

Quoi de neuf ?

A la manière d'un Blog,vous trouverez sur cette page les modifications que j'ai apportées au site: ajout de chapitres, modifications dans les pages déjà publiées, pistes à creuser...

  Courrier 

Dernière mise à jour le 21mai 2024
 
 

Mai 2024
07/05/2024
Publication de la sixième page de la bio du curé Huvier (combien y en aura-t'il ?) Très bref survol du séjour du futur curé Huvier au séminaire de Meaux, les archives n'en ayant pas gardé la trace... Nécessité d'une "rente cléricale" aussi nommée "titre clérical", pour que l'ordinant puisse accéder aux premiers degrés cléricaux. Quelques exemples trouvés dans les archives des notaires briards, à défaut de trouver celles d'Etienne Fare Charles Huvier.

Bio d'Etienne Fare Charles Huver, curé de la Chapelle Rablais / 6/ séminaire & rente cléricale

21/05/2024
Après la découverte de la "Compilation des ordonnances du diocèse de Meaux faite par l'ordre de son éminence monseigneur le cardinal de Bissy évêque de Meaux", à la fin du 2° tome de l'Histoire de l'église de Meaux par Dom Toussaints Du Plessis, 1724, ajout d'un petit paragraphe à la page n°6, sur l'enquête de moralité effectuée au sein de sa paroisse par le curé de l'ordinand :

Bio d'Etienne Fare Charles Huver, curé de la Chapelle Rablais / 6/ séminaire & rente cléricale

 

Avril 2024
06/04/2024
A la cinquième page de la bio du curé Huvier, j'avais confondu le fils et le père, et mis une gravure de Pierre Nicolas Hébert en l'attribuant à Pierre Denis. N'ayant pas trouvé de portrait du fils, j'ai changé de thème en insérant un détail de carte postale ancienne du collège de Juilly, réduite au même format pour éviter bien des complications de mise en page...

Bio d'Etienne Fare Charles Huver, curé de la Chapelle Rablais / 5/ éducation

27/04/2024
Après une nouvelle incursion aux Archives départementales, modification de la cinquième page de la bio du curé Huvier et remplacement des lettres de tonsure du fermier du Mée à Saints (propriété du frère du curé) par celles de Charles Huvier, père d'Etienne; ajout d'un autre diplôme dudit père.

Bio d'Etienne Fare Charles Huver, curé de la Chapelle Rablais / 5/ éducation

 

Mars 2024
02/03/2024
Modifications à la première page de la bio du curé Huvier, concernant des doutes sur la noblesse débutante du bailli et de ses fils. Une compilation de documents par une descendante semble établir qu'ils avaient atteint l'état d'écuyers.

Bio d'Etienne Fare Charles Huver, curé de la Chapelle Rablais / 1/ naissance, famille

04/03/2024
Mise en ligne de la quatrième page sur le bio du curé Huvier, à propos de son enfance. Quelques paragraphe sur l'affection ou l'amour manifestés dans la famille Huvier et apparentés. Manquant de documents sur l'enfance du curé, on ne peut que l'imaginer étonné devant le château construit par Catherine de Gonzague princesse de Clèves...

Bio d'Etienne Fare Charles Huver, curé de la Chapelle Rablais / 4 / enfance affection

05/03/2024
Une page de doc pour localiser la maison du bailli Huvier, en laissant de côté les traces écrites mentionnant des propriétés à Coulommiers, et prenant pour point de départ les trois plans de jardins conservés aux Archives départementales.

A la recherche de la maison du bailli Huvier

13/03/2024
Après relecture, quelques mois après leur publication, des pages sur les hommes vivants et mourants, suppression d'un paragraphe hors sujet concernant des proches du curé exécutés pendant la Revolution.

Présentation d'homme vivant et mourant / 3

19/03/2024
Mise en ligne de la cinquième page sur la bio du curé Huvier : éducation, collège de Coulommiers, séminaire de Meaux, coût des études, possibilité d'une bourse...

Bio d'Etienne Fare Charles Huver, curé de la Chapelle Rablais / 5/ éducation

29/03/2024
Lien vers le dossier sur les "hommes vivants et mourants" depuis la Gazette-Web de Thierry Sabot, publication du 29 mars. J'en profite pour ajouter les publications en décembre 2023 au Châtelet en Brie, sur les fours à plâtre, qui n'étaient pas encore accessibles sur Internet : article dans Vivre au village et sur le site de la Société d'Histoire du Châtelet en Brie.

Page "citations dans la presse"

30/03/2024
Le dossier sur les "hommes vivants et mourants" aussi signalé dans la lettre de Généanet. Retouche sur la 5° page de la biographie du curé Huvier, suppression des documents sur les étapes de son ordination qui seront repris à la page suivante, modification de l'image des collégiens remplacée par un curieux "séminariste" du peintre Mancini, ajout d'une photo de tonsure par un évêque.

Bio d'Etienne Fare Charles Huver, curé de la Chapelle Rablais / 5/ éducation

 

Février 2024
04/02/2024
La troisième page de la bio du curé Huvier traitant de sa probable mise en nourrice, je me suis penché à nouveau sur la liste de près de deux cents "Petits Paris", nourrissons de la capitale placés à la Chapelle Rablais, qui y sont morts.
Etablissement d'une carte montrant les adresses des parents, ainsi que l'emplacement de deux "bureaux de nourrices" cités dans les actes.

Petits Paris et enfants morts en nourrice à la Chapelle Rablais

07/02/2024
Terrible controverse à propos du blason de Jean Huvier, tel qu'il figure sur ses ex-libris: un site y voit "D'azur, à la fasce d'or, chargée d'une couleuvre ondoyante d'azur, et accompagnée de trois colombes d'argent", une descendante : "d'azur à trois canettes d'argent la fasce d'or au serpent de sable". Des colombes ou des canards ? A noter que le site, qui fait payer bonbon des informations sur des blasons est celui dont j'avais relevé cette excellente étude sur la Chapelle-Rablais, petite commune prise pour un nobliau ! Cet excellent texte est repris pour chaque nom, c'est ce qu'on appelle une étude personnalisée !

CHAPELLE Rablais ! Que dire sur CHAPELLE Rablais ?
« Au temps qui détruit tout, l'homme répond par l'image » (Michel Tournier)
« C’est un terrible nom qui s’accompagne d’un blason »
Sont-ils tous descendants d’un ancêtre commun qui s’appelait CHAPELLE Rablais ( La France en 1726 ; Brie, ) ?
L’origine du nom de famille CHAPELLE Rablais n’est pas une personnification du hasard ou d’une divinité païenne rivale de la Fortune ou du Destin.
A la vérité, les CHAPELLE Rablais ont, eux aussi, écrit l’histoire, à l’ombre des grands personnages ; et les armoiries CHAPELLE Rablais ne suffit pas à expliquer les raisons de votre curiosité.
Toutes images CHAPELLE Rablais, dans l’écoulement du temps, symbolisent la permanence des CHAPELLE Rablais dans l’Histoire; le sceau des CHAPELLE Rablais scelle ainsi, la charte de la position « mortel immortel » de l’homme ?...

Lien vers la page "Spams"

26/02/2024
Une nouvelle page sur le curé Huvier : Nourrissons et nourrices. Plusieurs nourrissons des familles Huvier et appartentées sont décédés dans de petits villages autour de Coulommiers où ils étaient nés. Il y avaient été mis en nourrice, comme tant d'autres bébés de cette époque. Après avoir évoqué les bureaux de nourrices, les recommandaresses et les meneurs de "Petits Paris" se pose la question de l'existence d'un réseau ayant mis en relation les jeunes mères avec les nourrices autour de Coulommiers.

Et, puisque l'on survolait le dossier sur les nourrices (gros dossier, rédaction à venir, mais quand?) mise en ligne de deux bases de données, l'une sur quelques meneurs de nourrices en Brie; l'autre sur les bébés qu'ils convoyaient, "morts en passant" dans les bourgs de la grande route Paris Bâle (actuelle RN 19): Brie Comte Robert, Guignes, Mormant...

Bio d'Etienne Fare Charles Huver, curé de la Chapelle Rablais 3 / nourrissons et nourrices
Doc : quelques meneurs de nourrices en Brie
Doc : nourrissons "morts en passant" sur la route Paris Bâle

27/02/2024
Quelques lignes supplémentaires à propos des noms/prénoms sur la liste de Châtillon sur Seine où le classement suit l'ordre alphabétique des prénoms et non celui des noms.

Bio d'Etienne Fare Charles Huver, curé de la Chapelle Rablais /2 / de l'importance du baptême

28/02/2024
Consultation des registres de l'Hôtel-Dieu de Tonnerre pour essayer d'y trouver trace d'une petite Antoinette Jeanrot, baptisée à Châtillon sur Seine et morte en passant à Guignes le 14 septembre 1759, sur le chemin des Enfants Trouvés de Paris. Pas de trace. Grand merci à l'attachée culturelle de l'Hôtel Dieu pour toutes ses recherches.

Doc : nourrissons "morts en passant" sur la route Paris Bâle

 

Janvier 2024
28/01/2024
Deux mois et demi après la première page sur la biographie d'Etienne Fare Charles Huvier, mise en ligne d'une seconde. Partant de l'usage constant de ses trois prénoms (qu'il qualifie d'ailleurs de "noms", le patronyme étant qualifié de "surnom"), je développe dans cette page l'importance que revêtait le baptême et le sort réservé aux nourrissons morts sans avoir été baptisés...

Bio d'Etienne Fare Charles Huver, curé de la Chapelle Rablais /2 / de l'importance du baptême

31/01/2024
Quelques petites retouches à la première page sur le curé Huvier, concernant le blason où je voyais des canards. Un autre document y révèle des oiseaux, des colombes (à l'origine, peut être fantasmée, du mot Coulommiers). "D'azur, à la fasce d'or, chargée d'une couleuvre ondoyante d'azur, et accompagnée de trois colombes d'argent." En gros, il y a du jaune, du bleu et du blanc !
Plus quelques lignes complémentaires sur le "flirt avec la noblesse" pour reprendre les termes de Denis Sarazin Charpentier qui m'a communiqué plus d'une généalogie de familles autour de Coulommiers.

Bio d'Etienne Fare Charles Huver, curé de la Chapelle Rablais / 1/ naissance, famille

 

Décembre 2023
21/12/2023
Pas mal de recherches depuis un mois, mais pas de nouvelle mise en ligne, préparation de la seconde page sur le curé Huvier, d'où transfert d'un paragraphe sur les prénoms qui y trouvera mieux sa place qu'en première page. Transcription de presque tous les documents récupérés aux Archives 77 voici deux mois, nouvelles pistes à explorer, entre autres, découverte d'un notaire à deux pas du presbytère, alors que je m'évertuais à trouver des traces dans les études alentour. De nouveaux documents à découvrir, espérons, car les répertoires ne sont pas en ligne.

Passé un temps considérable à chasser les liens brisés qui s'accumulaient depuis plus de deux décennies, de nombreux sites auxquels je faisais référence n'existent plus. Je pense que je vais éviter les liens externes, dorénavant.

 

Novembre 2023
14/11/2023
Début de la biographie d'Etienne Fare Charles Huvier 1724/1784. Il emplissait les espaces vides des registres paroissiaux où il n'aurait dû noter que les baptêmes, mariages et inhumations. En plus de quelques brèves "nottes" de sa main, il nota sur plus d'une vingtaine de pleines pages ses efforts pour donner un peu de prestige à sa petite cure campagnarde. Il avait fait de même dans sa paroisse précédente, Marolles en Brie et s'épanchera encore plus dans les registres de sa dernière cure, à Cerneux. Nombre d'autres documents permettent de reconstituer une grande partie de sa biographie, actes passés chez les notaires royaux ou apostoliques, notes d'un curé proche, livres de raison de son père, sa mère, d'un neveu etc...
Première page : sa naissance, sa famille...

Bio d'Etienne Fare Charles Huver, curé de la Chapelle Rablais /1

 

Octobre 2023
06/10/2023
Fin de la rédaction de la troisième et dernière page sur les hommes vivants et mourants.

Présentation d'homme vivant et mourant / 3

22/10/2023
Lien vers le site d'un collègue, instituteur dans le Midi, qui a eu la patience de répertorier les "mentions insolites" de curés dans toute la France qu'il nomme "prêtres journalistes", sur les phénomènes météo. Avec sources, copie des documents et transcription.
A la page sur la Seine et Marne, des notes des curés dont je relève les traces : Etienne Fare Charles Huvier, à la Chapelle Rablais et Cerneux, Pierre Mercier à Courtacon, proche du curé Huvier. Echange de fichiers, de transcriptions et de vieux souvenirs d'instits à la retraite ! Snif !

Prêtres journalistes de toute la France
Seine et Marne, documents et transcriptions

 

Septembre 2023
07/09/2023

Fin de la première page sur l'homme vivant et mourant (sans encore expliquer ce dont il s'agit), traitant surtout des biens de la Fabrique de l'église de la Chapelle Rablais, des seigneurs, du curé, du fossoyeur etc... A suivre, une seconde page sur le même sujet.

Présentation d'homme vivant et mourant

11/09/2023
Mise en ligne de l'amorce dela 2° page et actes sur les hommes vivants et mourants à retrouver à la page des choix des documents :

Présentation d'homme vivant et mourant / 2
Documents sur les hommes vivants et mourants

11/09/2023
Quelques paragraphes s'ajoutent à peu près chaque jour, portant maintenant à trois pages le dossier sur les hommes vivants et mourants; la dernière étant encore à compléter...

Présentation d'homme vivant et mourant / 3

 

Août 2023
01/08/2023

Mise au net du dossier sur le presbytère de la Chapelle Rablais, ayant appartenu aux curés jusqu'en 1841, qui se le revendaient. Compléments sur le curé Baillot, prédécesseur de Jacques Bureau et d'Etienne Fare Charles Huvier auquel une nouvelle partie du site sera (bientôt ?) consacrée. Mise à jour de la page sur le registre paroissial 1699/1785 AD 77 5 Mi 2828, en attendant de publier d'autres documents.

Lien vers la table du registre 1669/1785
Lien vers le site des AD77: actes numérisés 1669/1785

04/08/2023
Après quelques années à me pencher sur l'histoire de la commune, quelques décennies sur les migrants de travail en Brie, j'attaque la rédaction d'une nouvelle grosse enquête, bien que je n'aie pas encore transcrit la totalité des documents; il faut bien commencer un jour... D'ailleurs, j'ai mis en ligne la première page bien qu'elle ne soit pas encore toute rédigée. Speedy Gonzales !
Essayer de retrouver la vie d'Etienne Fare Charles Huvier, curé de campagne au milieu du XVIII° siècle au travers des traces qu'il a laissées, dont de nombreuses notes dans les marges des registres paroissiaux. Et découvrir aussi ses paroissiens...

Premier dossier : présentation d'homme vivant et mourant

10/08/2023
Travail de longue haleine pour modifier l'apparence des pages du site, en les centrant dans l'écran, ce qui oblige à les reprendre une par une, de supprimer les chevauchements de calques, les transformer en tableaux, puis les reprendre pour corriger les polices de caractère affichées qui, pour une raison mystérieuse, ne sont pas toujours prises en compte, malgré l'emploi de feuilles de style CSS. Je pense modifier les pages principales du dossier sur les migrants, en commençant pas les maçons et non l'ensemble des 500 pages du site. Le chiffre m'avait surpris, mais c'est celui qu'annonce Google en les référençant!

Ajout d'une famille de scieurs de long, les Bayle, révélée par un correspondant; originaires de St Pal de Senouire, fixés à Jouy sur Morin.

Traces des scieurs de long

17/08/2023
Quelques paragraphes de plus à la page de l'homme vivant et mourant. Et présentation centrée de ladite page. D'autres sont prêtes, et d'autres ne seront pas modifiées, par exemple, celles qui font appel à des zones interactives sur une image, jouant sur des calques visibles et invisibles; trop de travail pour les mettre à jour.

Premier dossier : présentation d'homme vivant et mourant

23/08/2023
A propos de la location des terres et des prés de la Fabrique de l'église de la Chapelle Rablais à des fermiers, au curé, mais aussi à des manouvriers qui avaient ainsi la possibilité de cultiver un lopin ou d'élever un peu de bétail : acte notarié de "bail à cheptel" en 1800 : contrat notarié entre deux terrassiers pour la location d'une vache pour trois années, avec option d'achat !

Doc : bail à cheptel, location d'une vache.

 

Juillet 2023
03/07/2023

Transfert des fichiers du site sur un hébergeur (payant mais pas trop) avec changement du nom et nouvelle boîte mail. A retrouver sur https://archives-chapellerablais.fr/
Je conserve le site sur les pages perso Orange jusqu'à la date limite, début septembre.

Site miroir : archives-chapellerablais

31/07/2023
En transcrivant des actes d'assemblée des habitants concernant des travaux à l'église en 1754, j'ai découvert que je m'étais trompé à propos de la forme du clocher, avant d'autres travaux en 1859; j'en imaginais la forme semblable à celui de St Ouen en Brie, même base, mais sans flèche. Celle-ci existait à la Chapelle Rablais au milieu du XVIII° siècle et même bien avant car elle était déjà en très mauvais état, d'où modification des pages où figurait cette erreur.

Texte de la monographie sur l'histoire du village, de 1997
Le curé Ozouf et autres originaires de la Manche à la Chapelle Rablais

 

 

Juin 2023
20/06/2023

Réception de portraits de la famille Huvier sollicités auprès des Archives départementales de Seine et Marne que je remercie encore. Scans d'après des tirages ou des négatifs de photos prises par un descendant de la famille Huvier, d'où nécessité de recadrages (portrait de travers ou avec une belle tache lumineuse), de retouches pour effacer les poussières etc... Mais de bien beaux portraits dont celui d'Antoine Fare Huvier, neveu du curé de la Chapelle Rablais, qui rédigea son livre de raison et recopia en partie ceux de ses parents. Des extraits de son journal étaient disponibles depuis plusieurs années sur ce site, ils sont maintenant illustrés du portrait de leur auteur.

Journal de mon avoir par Antoine Fare Huvier 1755/1736

Grr ! Je suis obligé de chercher un autre hébergeur, Orange cessant définitvement ses pages perso, alors que je viens de dépasser 50.000 visiteurs arrivant par la page d'accueil et beaucoup plus, guidés par les moteurs de recherche déboulant à n'importe quelle des 500 pages du site. Grr!

 

Mai 2023
05/05/2023

Révision de la liste des documents, des liens, de la bibliographie etc... à propos des scieurs de long. Et mise en ligne d'un fichier oublié: correspondance des témoins entre l'état civil et le registre de catholicité.

Liste mise à jour des documents sur les scieurs et terrassiers du Forez et du Velay en Brie
Correspondance entre l'état civil et le registre de catholicité.

24/05/2023
Excellente nouvelle : Orange a décidé de mettre fin aux pages perso où est hébergé ce site. Sans justification, ni petit mot d'excuse. Il va falloir trouver un autre espace d'hébergement et surtout reconstruire les liens avec tous les sites où il est référencé, voir à la page "Citations dans la presse".

Citations dans la presse

Mise en ligne des archives de hôpitaux de Paris où figure le décès de Julien Jardinaux, charpentier, qui passa par la Chapelle Rablais avant de décéder à l'Hôtel-Dieu en 1829 d'une hypertrophie du coeur. A retrouver à la 3° page de "Traces des maçons et migrants creusois".

Traces des maçons

25/05/2023
Révision de la page sur le "certificat de renvoi pour les nourrices", première version en mars 2016:
Etienne Fare Charles Huvier, curé de la Chapelle Rablais de 1752 à 1759 desservit ensuite la cure de Cerneux. Il reçut ce certificat provenant de l'un des bureaux des nourrices de Paris, authentifiant le placement d'un nourrisson chez l'une de ses paroissiennes, chez qui il mourut comme tant d'autres "Petits Paris" mis en nourrice à la campagne. Compléments sur les personnes citées : les parents "demeurant à Fontenay sous Bois de Vincenne, Paroisse de Fontenay", la nourrice, le meneur de nourrices et le maître des petites écoles de Cerneux qui portait le même nom...

Certificat de renvoi pour les nourrices

 

Avril 2023
16/04/2023
La rédaction de la dernière page du dossier sur les scieurs de long avance très doucement, car je continue à transcrire les documents sur les curés, quelques petits passages aux Archives et un bon bout de temps sur l'ordinateur...
Ce faisant, j'ai eu à me pencher sur la "généalogie du village 1752/1762" où j'ai découvert des erreurs; n'ayant pas le temps de les corriger, je me suis contenté d'ajouter une mise en garde à la page d'index; et supprimé les fichiers à télécharger, m'étant rendu compte que d'aucuns en avaient profité sans me le signaler.

20/04/2023
Mise en ligne du début de la dernière page sur les scieurs de long, qui cloturera aussi le dossier sur les travailleurs migrants à la Chapelle Rablais 1750/1850. Place ensuite à d'autres recherches sur les curés à la Chapelle Rablais dans la dernière moitié du XVIII° siècle; aux Petits Paris, mis en nourrice à la campagne, migrants malgré eux....
Caractères particuliers aux scieurs de la seconde génération, par rapport aux autochtones, mariages, tentation de l'endogamie. Page en contruction, à venir : fin du métier de scieur de long, reconversions ...

18° page du dossier sur les scieurs de long

27/04/2023
Fin du dossier dur les scieurs de long : mécanisation, fin du métier de scieur de long, reconversions. Bibliographie. Liens vers les pages documentaires.
Appel à l'intelligence artificielle : fin des historiens ?

18° page du dossier sur les scieurs de long
Les scieurs de long, bibliographie
Documents sur les scieurs de long

 

Mars 2023
14/03/2023
Un peu de tri dans la documentation sur les curés de la Chapelle Rablais dans la deuxième moitié du XVIII° siècle, en prévision du chapitre à venir dès que j'aurai terminé avec les scieurs de long. La conclusion approche : plus qu'une page...

Mise en ligne de la 17° page sur les scieurs et terrassiers : mariage de scieurs de la première génération. Le mariage, necessité pour la vie quotidienne; les enfants, pour la vieillesse... Quelles différences entre le mariage de locaux et celui des migrants avec les Briardes? En annexe, plusieurs pages sur les mentions portées sur les actes, les jours, les mois favoris ou interdits.

Les scieurs de long : 17° page : mariage des migrants de la première génération

20/03/2023
Un petit paragraphe à propos des défrichements au Moyen-Age, extrait du livre d'Ernest Chauvet "Nangis recherches historiques" de 1910 où il cite les moines de Ste Colombe de Sens, défricheurs de la Chapelle Rablais, alors que leurs possessions sur cette commune ne dépassaient pas Putemuse, alors ferme, aujourd'hui étang et maison forestière, sur la route de Villeneuve les Bordes.
Les pages sur la création du village ayant été publiées il y a fort longtemps, quand Internet balbutiait, sont fort courtes avec de toutes petites images...

Les entrepreneurs en défrichement 5° page du dossier sur le Moyen Age

 

Février 2023
05/02/2023
Ajout d'un extrait du tableau de Camille Alfred Pabst : "La rançon du marié" pour illustrer les rites de passage infligés par l'abbaye de la jeunesse aux nouveaux époux, et particulièrement aux "étrangers" épousant des locales. Quelques rites de barrières locaux trouvés dans Van Gennep.

Les scieurs de long : 16° page : "célibataires, garçons à marier..."

19/02/2023
Les 523 pages de la copie du registre paroissial de la Chapelle Rablais conservée aux Archives départementales, couvrant les années 1669 à 1785 sont particulièrement éprouvantes à parcourir car, en plus de lacunes importantes, l'ordre en est quelquefois bouleversé : par exemple, après l'année 1749 page 159, on trouvera les actes de 1750 à la page 500, ceux de 1751 à la page 491 etc... Le summum concerne l'année 1740 où le cahier reproduit est celui de la paroisse de Gastins! Comment s'y retrouver?

Lien vers la table du registre 1669/1785
Lien vers le site des AD77: actes numérisés 1669/1785

 

Janvier 2023

02/01/2023
Découverte incongrue d'un bijoutier aux Montils vers 1830. On aurait pu se demander ce que faisait cet artisan dans ce hameau isolé si on n'avait pas relevé depuis longtemps la présence de forains qui se spécialisèrent pendant un temps dans le colportage de bagues miraculeuses de St Hubert, censées préserver de la rage, avant de se reconvertir en marchandes de balais, de sangsues et finir indigentes à l'hospice de Provins...

A retrouver à la page "docs sur les forains de l'Yonne..."
Dossier : "les bagues de St Hubert"

05/01/2023 , 06/01/2023 & 10/01/2023
Quinzième page du dossier sur les scieurs de long : relations entre scieurs et paysans. Quel pouvait être le regard des autochtones sur ces migrants, venaient-ils prendre le travail des manouvriers locaux? Quelques éléments pour essayer de comprendre les relations entre les groupes. Relativité des sources, manque de témoignages locaux.
Reprise de cette page le lendemain pour ajouter quelques paragraphes... Et quelques jours plus tard pour ajouter un paragraphe sur les débits de boisson et les fêtes au village.

Les scieurs de long du Forez et du Velay en Brie 15 /relations avec les paysans

10/01/2023
Un correspondant n'ayant envoyé, pour déchiffrement, l'acte de naturalisation d'un ancien prisonnier polonais des guerres révolutionnaires, je complté sa fiche : Barthélémy Nicolas Polonière.

Doc: les prisonniers des guerres révolutionnaires

13/01/2023
Un petit paragraphe sur les traces de la petite Marie Villard (Vilar, Villars...); traces indirectes puisqu'on note la présence de sa fille Marie-Aline "enfant naturel", chez son grand-père en 1841 et 1846. A retrouver en bas de a page....

Les scieurs de long : relations entre migrants

10/01/2023
Dans le cadre d'une révision du fichier sur les scieurs de long, compléments sur la famille Valliorgue, notamment le mariage de Benoît fils à la Genevraye.

Traces des scieurs de long, 3° page

17/01/2023
Quelques compléments au tableau de résumé sur les traces des scieurs:

Doc: tableau de résumé

Et un nouveau scieur du Forez découvert à St Augustin près de Coulommiers. A vrai dire, je cherchais la trace des victimes d'un assassinat en 1783 pour un dossier à venir, pas sur les assassinats, mais sur le curé dela Chapelle Rablais entre 1752 et 1759, dont le frère était bailli de la ville de Coulommiers. A suivre

Traces des scieurs de long, 1° page

20/01/2023
Découverte de quatre nouveaux scieurs de long (Pierre Herbin, Claude Tissier, Pierre Roussel, Claude Bellet) qui travaillaient probablement pour l'abbaye de Jouy, près de Chenoise, témoins au mariage d'un autre scieur, Claude Boisset, pour lequel ils ont attesté, par acte notarié de sa notoriété : décès des parents, état de célibataire... Tous supposés du même village, du moins provenant de la même région.
A retrouver aux trois pages consacrées aux traces des scieurs de long

Traces des scieurs de long, 1° page et suite...

25/01/2023
Mise en ligne de la 16° page sur les scieurs et terrassiers. Célibataires, "garçons" à marier, unions hors mariage, homosexualité... Fallait-il se marier pour s'insérer dans le groupe villageois? Comment retrouver les traces d'un séjour probablement prolongé avant l'union? La surveillance du groupe des jeunes hommes sur les filles à marier, charivari etc.

Les scieurs de long : 16° page : "célibataires, garçons à marier..."

26/01/2023
Extrait d'un article qui tombe à pic dans le Télérama reçu cette semaine, interview de Laurence Fontaine, auteur de "Vivre pauvre, quelques enseignements tirés de l'Europe des Lumières" sur la précarité des "chaudronniers auvergnats, les peigneurs de chanvre du Dauphiné, les cardeurs de laine, les scieurs de long qui se déplacent, voire les maîtres d'école, les soldats, les maçons ou colporteurs" pouvant vite verser dans la misère, le vagabondage et la mendicité.

Les scieurs de long : ajout à la 12° page : marché d'ouvrage 3/3 : salaire...

 


 

Décembre 2022

01/12/2022
pour la seizième année, mentionné dans le hors série "Internet et Généalogie" de la Revue Française de Généalogie, dans les départements principaux des migrants etc...

06/12/2022
Ajout d'un petit paragraphe à la page "fatigue, accident, maladie" des scieurs de long sur un exemple d'acte de décès dû au choléra...

Les scieurs de long du Forez et du Velay en Brie / Fatigue, accident, maladie...

12/12/2022
Deux nouveaux scieurs de long dans la famille Nicolas à Dormelles, petits fils d'un scieur de long du Forez.

Doc : traces des scieurs de long

23/12/2022
Quatorzième page sur les scieurs de long : Mise au point sur les limites de cette petite enquête qui n'a pas la prétention de révéler tous les scieurs ayant oeuvré en Brie, mais seulement ceux qui avaient un rapport, peut être lointain, avec la Chapelle Rablais.
Relations des scieurs entre eux, et avec d'autres groupes de migrants, quelques tranches de vie...

Les scieurs de long : relations entre migrants

 

Novembre 2022

03/11/2022
Relecture des fiches généalogiques des scieurs en vue d'un tableau sur les âges au mariage, les veufs et veuves etc.. d'où compléments de quelques fiches : Jacques Girard, Pierre Delale, Jacques Monteillard...

Doc : traces des scieurs de long

04/11/2022
Nouvelle refonte du plan du chapitre sur les scieurs de long. La première page ne me convenait plus, trop centrée sur la géographie et l'histoire locales, ce qui aurait pu rebuter un lecteur plus intéressé par les scieurs que par la Chapelle Rablais. Quelques bouleversements un peu plus loin pour coller une page consacrée à la fatigue après celles décrivant le travail. Plus relecture de toutes les pages pour éliminer les doublons : la première page du dossier ayant été publiée en mars 2020, j'avais pu en oublier certains extraits (mon unique neurone subsistant commence à fatiguer). Si quelqu'un remarque des répétitions ou des incohérences, qu'il n'hésite pas à m'en informer. Merci d'avance.

Première page du dossier sur les scieurs de long et terrassiers

08/11/2022
Treizième page du dossier sur les scieurs de long et terrassiers : début du chapitre sur les relations entre migrants et autochtones : le langage posait-il problème? D'autant que les scieurs originaires du Forez et de Velay ne parlaient pas tous le même "patwe".
Plus un petit paragraphe sur sur les châtelains, Latour Maubourg, du château des Moyeux et la Fayette, son beau-père, et leurs possessions dans la même région que les scieurs.

Les scieurs de long, 13° page Patois briard et patwe forezien

14/11/2022
Ajout d'un paragraphe sur le rare prénom Théofrède, à cette même page sur la prononciation.

 

Octobre 2022

05/10/2022
Après un mois loin d'Internet qui m'a permis de mettre à jour ma documentation sur le curé Huvier et son maître des petites écoles Louis Guinand, pour un chapitre à venir (quand?), reprise de la fiche d'un maçon qui avait estimé la petite maison de Denis Toussaint Félix qui deviendrait la maison d'école. Encore un Limousin qui était passé entre les mailles du filet.
Modification du tableau sur les années de présence de maçons limousins en Brie, autour de la Chapelle Rablais.

Traces de Pierre Lelong, maçon limousin en Brie
Tableau : années de présence des maçons

09/10/2022
Sur les traces de Pierre Lelong, découverte de neuf nouveaux maçons, recensés à Fontenailles en 1841. Hélas, les prénoms manquent, à part Pierre Desglaude dont j'ai pu retrouver les traces à St Etienne de Fursac, commune limitrophe de Marsac, d'où était originaire Pierre Lelong.

Traces de Pierre Desglaude, maçon limousin en Brie

11/10/2022
Mise une ligne d'un nouveau paragraphe rédigé sur Pierre Lelong qui rejoint les Dubreuil et Antoine Delisle sur la page des migrants sous Louis Philippe, qui quittèrent la Creuse pour se fixer en Brie, ayant épousé une Briarde.

Pierre Lelong, maçon limousin en Brie

26/10/2022
Fin de la troisième page de commentaires sur le marché d'ouvrage de 1789 : quantités débitée, salaire estimé, paie des scieurs de long dans les archives, mouvements de grève...

Dossier : les scieurs de long / 11° page / marché d'ouvrage de 1789

Grèves de scieurs ou de terrassiers, compilation d'articles de journaux.

Doc : grèves de scieurs ou de terrassiers

27/10/2022
Suppression d'un petit paragraphe de la 11° page sur la mortalité dans les familles de scieurs pendant les épidémies de choléra, qui avait déjà été traité à la page sur la fatigue et les maladies, 12° page du dossier qui avait été rédigée voici quelques mois; je n'arrête pas de modifier le plan de ce chapitre !

Les scieurs de long du Forez et du Velay en Brie / Fatigue, accident, maladie...

 

Septembre 2022

06/09/2022
Le début de la troisième page de commentaires sur un marché d'ouvrage de 1789. Mesures anciennes, essai de chiffrage des ouvrages d'après les données des contrats notariés, du temps passé... A venir dans cette page en construction : quel pouvait être le salaire des scieurs de long?

Dossier : les scieurs de long / 11° page / marché d'ouvrage de 1789

09/09/2022
Un paragraphe supplémentaire, concernant la paye des scieurs de long. Avec beaucoup d'approximations.

 

Août 2022

08/08/2022
Un petit paragraphe sur le calendrier des scieurs du pays de Bière, à l'opposé de celui des migrants.

Dossier : les scieurs de long / 9° page / marché d'ouvrage de 1789

16/08/2022
Suite à un document transmis par un membre de la Société d’histoire de Remiremont sur Charles Arnould Delorme, un enfant du pays, quelques nouvelles recherches autour de son gendre, Pierre Alfred de Tamisier, propriétaire, à Fontenailles, des Bouleaux et de "la Maison Rouge" auquel plusieurs pages avaient été consacrées, à la recherche d'un mystérieux château détruit aussitôt que construit, dans les pages sur les chasseurs à Villefermoy sous le second empire.
Charles Arnould Delorme avait été propriétaire d'un château à Vilgenis, commune de Massy, qui appartint ensuite à Jérôme Bonaparte, frère de Napoléon I°, et père de Napoléon Jérôme Bonaparte, dit Plonplon, dont les frasques avaient été contées dans ces mêmes pages. Quelques ajouts sur Plonplon, mais aussi sur la descendance illégitime de son célèbre cousin, Napoléon III, avec une modeste repasseuse qui égaya sa solitude de prisonnier au fort de Ham et devint, par la suite, châtelaine des Moyeux. A la Chapelle Rablais. Une page avait déjà été consacrée à Eléonore Vergeot, mais était un peu perdue dans le fouillis des 530 pages de ce site.
Reste à compléter la page de renseignements sur la famille Tamisier, ce qui ne saurait tarder.

Chasseurs à Villefermoy sous le second empire p 1/2
Chasseurs à Villefermoy sous le second empire p 2/2
Lien vers le site de la Société d'Histoire de Remiremont

17/08/2022
Mise à jour de la page de documents sur Alfred de Tamisier et son beau-père Charles Arnould Delorme, dont je n'ai extrait que les faits pouvant avoir un lien avec mes recherches.

Doc: famille Tamisier

20/08/2022
Mise en ligne des corrections après relecture du dossier sur les scieurs de long.

Dossier : les scieurs de long, début de l'enquête

21/08/2022
De nouveaux documents sur les familles Tamisier/Delorme m'ont été envoyées de Remiremont. Que leurs auteurs en soient encore remerciés. D'où quelques modifications à la page de documents sur ces familles (d’étranges coïncidences au château de Vilgénis, Marie-Antoinette Tamisier...)

Doc: famille Tamisier

27/08/2022
Seconde page de commentaires (variés) sur le marché d'ouvrage de 1789, où il est traité de possessions religieuses en forêt et de leur confication comme bien nationaux, de gestion de la forêt de Villefermoy sous l'ancien régime, de construction navale et de voituriers en bois courbes... Sans oublier quelques problèmes de variation dans les noms des scieurs migrants...

Dossier : les scieurs de long / marché d'ouvrage de 1789 / 2° page
Doc : mise à jour de la page sur les voituriers en bois courbes de la forêt de Fontainebleau

 

Juillet 2022

15/07/2022
Compléments à la biographie d'Alphonse de la Rüe, Inspecteur de Forêt de la Couronne (dont Villefermoy) sous Napoléon III.

Chasseurs à Villefermoy sous le second empire p 2/2

Quelques retouches aux bios des scieurs de long.

Doc : traces des scieurs de long

17/07/2022
J'ai noté dans des tableaux les années de présence en Brie des scieurs de long ou terrassiers, pour certains originaires du Forez ou du Velay, en me limitant aux communes proches du massif forestier auquel appartient Villefermoy. Sur les 205 noms que comporte la page "Traces des scieurs et terrassiers", seuls 133 y figurent, dont 99 scieurs de long.
Ce tableau dépasse les capacités de mémoire de la version très datée de Dreamweaver que j'utilise pour mettre en forme les pages de ce site. On les donc trouvera sous forme de fichiers Excel à télécharger à partir de la page "années de présence des scieurs et terrassiers".

Doc : années de présence des scieurs et terrassiers

17/07/2022
Petite modification de la page sur le marché d'ouvrage, pour faire figurer le nombre possible de scieurs de long autour de Villefermoy à la période de sa signature.

Dossier : les scieurs de long / 9° page / marché d'ouvrage de 1789

21/07/2022
Correction d'une petite boulette dans la carte de répartition des parcelles atribuées aux moines ou à l'abbé de Barbeau, en forêt de Villefermoy. La couleur des "ventes" et "réserves" des moines étaient inversées.

Dossier : les voituriers en bois, 20° page : les marchands de bois

28/07/2022
Correction des liens entre les dernières pages du chapitre sur les scieurs de long: la page "fatigue, accident, maladie" n'était plus joignable. J'espère que c'est corrigé!

30/07/2022
Les commentaires sur le marché d'ouvrage entre deux scieurs du pays de Bière en forêt de Villefermoy en 1789 s'avérant beaucoup plus complexes que je ne l'imaginais, je bouleverse à nouveau le contenu de plusieurs pages: la page "Chabraille et Rinar" contenait un long paragraphe sur les bois réservés pour la marine, qui trouvera mieux sa place dans une page en cours de rédaction. J'ai groupé scieurs, fendeurs, écarrisseurs... dans la même page. Réécriture de la page sur l'acte de 1789. Les paragraphes ayant disparu réapparaîtront dans les pages à venir.
A bientôt pour le prochain gloubiboulga!

Plan : les scieurs de long et terrassiers du Forez et du Velay en Brie
Dossier : les scieurs de long / marché d'ouvrage de 1789

 

Juin 2022

13/06/2022
Bio d'un nouveau marchand de bois révélé par un contrat de sciage en 1789 à la Chapelle Gauthier; scieurs et marchand de bois étaient domiciliés à Chailly en Bière et alentour. Exemple de laboureur/marchand de bois dont je n'avais pas encore eu d'exemple local.

Doc: traces des marchands de bois

Deux fiches de scieurs de long, liés au marchand de bois Véron, venus du Gâtinais pour un chantier en forêt de Villefermoy : Gibert et Girodon

Doc : traces des scieurs de long, 2° page

15/06/2022
Un petit texte sur Martin Nicolas Véron, marchand de bois...

Doc: traces des marchands de bois, Martin Nicolas Véron

24/06/2022
Contrat de sciage de 1789 : la Coudre, lieu d'exploitaiton du bois à scier, faisait partie des possessions de l'abbaye de Barbeau, dont les biens furent confisqués quelques mois plus tard. Mise à jour de la liste des biens nationaux : commune de Fontenailles.

Doc: possessions religieuses autour de Villefermoy, biens nationaux.

29/06/2022
Nouvelle page qui se glisse en 10° position dans le plan : première page de commentaires à partir d'un marché d'ouvrage du 15 juillet 1789 entre deux scieurs du pays de Bière (autour de Perthes) et le "garde-vente" d'un marchand de bois pour débiter les grumes d'une coupe en forêt de Villefermoy.

Dossier : les scieurs de long / 10° page / marché d'ouvrage de 1789

Nouveaux modestes marchands de bois ajoutés à la page.

Dossier : les voituriers en bois, 20° page : les marchands de bois

 

Mai 2022

18/05/2022
Mise en ligne de la page du dossier sur les scieurs de long :"Fatigue, accident, maladie": Calculs sur l'effort fourni par les équipes de scieurs de long. Des journées sans fin où il fallait débiter les grumes à travailler le lendemain, à la nuit tombante. Jours de repos. Mauvaise saison, pluie, neige, froid. Maladies et accidents. Et pourtant mortalité moindre que les autochtones.

Les scieurs de long du Forez et du Velay en Brie / Fatigue, accident, maladie...

Ajout d'un paragraphe sur les terrassiers du Forez et du Velay en Brie à la page: quel métier ?

Les scieurs de long du Forez et du Velay en Brie / quel métier ?

28/05/2022
En retranscrivant des articles sur des grèves de scieurs de long, un entrefilet de 1889 sur une grève de bûcherons à Villefermoy, employés par M. Ouvré. Marchand de bois pour la provision de Paris, entre autres -et multiples fonctions- mais aussi fondateur de la sucrerie de Souppes sur Loing, toujours dans la famille. Un autre exemple de marchand de bois, notable et influent, comme l'étaient ses confrères, sous la Révolution. Ajout d'un paragraphe à la page des marchands de bois, dans le chapitre consacré aux voituriers thiérachiens. Et une petite page de bio.

Dossier sur les voituriers thiérachiens: les marchands de bois
Doc: Traces des marchands de bois (mise à jour)
André Félix Ouvré, marchand de bois en forêt de Villefermoy...

30/05/2022
Une petite nuance à propos des marchands de bois, notables et influents, tant sous l'ancien régime qu'à la fin du XIX° siècle: existence de modestes marchands, comme Léon Nicolas, garde-vente à son mariage en 1891, marchand de bois au recensement de 1911 à la Chapelle Gauthier.

Dossier sur les voituriers thiérachiens: les marchands de bois

 

 

Avril 2022

02/04/2022
Mise en ligne des pages consacrées à Michel Buthion, époux d'une Marie Villard (voir ci-dessous, en mars): une page rédigée suivant son parcours, d'une manufacture à l'autre jusqu'à Montereau où il participa à la guerre de 1870 et décéda non loin de la Chapelle Rablais; une page de traces généalogiques et une page de documents sur la bataille de Grandpuits, diverses sources qu'il conviendra de combiner pour en avoir un panorama complet.

 Michel Buthion, ouvrier faiencier
 Traces de Michel Buthion, Marie et Jean Antoine Villard
  La guerre de 1870 Montereau / la Chapelle Rablais / Grandpuits

05/04/2022
Mise en ligne d'une nouvelle page consacrée aux scieurs de long et terrassiers du Forez et du Velay en Brie : le voyage, 6° page dans l'ordre logique du plan. Et quelques menus problèmes de poids du baluchon et de repérage, à quatre cents kilomètres de leurs foyers.

Les scieurs de long du Forez et du Velay en Brie / Voyage

Ajout d'un paragraphe pour lier la petite recherche sur Michel Buthion et Marie Villard aux pages des scieurs.

Les scieurs de long du Forez et du Velay en Brie / quel métier ?

11/04/2022
Nouveau bouleversement du plan, après la rédaction et la mise en ligne d'une nouvelle page sur l'arrivée en Brie des scieurs de long: Où loger ? Suivie de deux pages rédigées depuis longtemps, mais dont j'ai inversé l'ordre : "Scier, écarrir, fendre..." et "Chabraille et Rinar, des deux scieurs".

Les scieurs de long du Forez et du Velay en Brie / 7 / Arrivée en Brie

14/04/2022
Une petite reprise de la première page du dossier sur les scieurs de long qui était un peu trop briardo-briarde et dont les premières lignes auraient pu décourager un lecteur ne connaissant pas ce pays de cocagne.

Les scieurs de long du Forez et du Velay en Brie / 1° page

Plus une page sur des scieurs de long à Paris, avenue Montaigne, en 1871.

Des scieurs de long, avenue Montaigne

Et comme on cite la maison du prince Jérôme Bonaparte, dit Plonplon, un lien vers une anecdote ayant eu lieu aux étangs de Villefermoy. Sacré Plonplon !

Chasseurs à Villefermoy sous le second empire

23/04/2022
Une petite notice sur Jean Nicolas Carlier, scieur de long natif de Cucharmoy, passé par la Chapelle-Iger, la Chapelle Rablais, décédé à Melun; sa famille, veuve et enfants s'installant à Machault

Doc : traces des scieurs de long


Mars 2022

16/03/2022 et 29/03/2022
En essayant de retrouver les traces de la petite Marie Villard partie avec son père, scieur de long, de Luriecq, Loire en 1829, je suis tombé sur une autre Marie Villard, née en 1827 à Rive de Gier, Loire. Evidemment, ce n'est pas la bonne, la petite Marie avait 14 ans quand elle figurait sur le passeport de son père. Mais la coïncidence est troublante, d'autant que les pères, originaires de la Loire, se fixèrent dans des communes limitrophes. Fleury Villard, le scieur de long s'établit à Varennes sur Seine (avant de s'installer à la Chapelle Rablais), Jean Antoine Villard, ouvrier faïencier, décéda à Montereau. Marie Villard épousa un ouvrier faïencier, originaire de la même région, du nom de Buthion. Or, un Bouthéon est signalé à la Chapelle Rablais à la même époque. N'est-ce qu'un hasard ou y aurait-il un lien entre tous ces migrants?
Je me suis donc intéressé à Michel Buthéon et j'ai découvert un lien, ténu, avec la Chapelle Rablais, au cours de la guerre de 1870. A découvrir à la page...

  La guerre de 1870 Montereau / la Chapelle Rablais / Grandpuits

En préparation :

 Michel Buthion, ouvrier faiencier

 

Février 2022

11/02/2022
Rédaction d'un paragraphe supplémentaire sur les bizarreries des retransciptions de noms des prisonniers de guerres révolutionnaires (Hyork, Polonière...). Un beau gloubiboulga ! A retrouver à la 7° page sur les moissonneurs et batteurs en granges.

  Moisonneurs migrants, batteurs en grange, prisonniers de guerre...
  Traces des prisonniers de guerre

20/02/2022
Après avoir eu accès à une partie, en cours de tri, des archives de la famille Bouché, maçons à la Chapelle Rablais depuis 1838, une petite modification à la 10° page sur les maçons creusois, mise en ligne voici plus de trois ans : compléments sur la grille du château des Moyeux. D'autres documents sont à venir. Merci encore à Christelle...

Les maçons de la Creuse à la Chapelle Rablais, 10° page

 

Janvier 2022

01/01/2022
Quelques nouveaux documents concernant les scieurs de long mis en ligne et une refonte de la page des choix des documents.

Page de choix des documents

06/01/2022
Sixième page sur les scieurs de long. Quel métier, quelle destination ? Si la réponse est connue : scieur de long en Brie, elle n'a rien d'évident car pourquoi choisir ce métier et cette destination, alors que d'autres débouchés auraient pu s'offrir aux montagnards du Forez, ceux que pratiquaient d'autres migrants du Massif Central, ou ceux de l'industrie de St Etienne, si proche !

Les scieurs de long du Forez et du Velay en Brie / Quel méter, quelle destination ?

07/01/2022
Refonte du plan du chapitre sur les scieurs de long qui manquait un peu de logique. Quelques pages à écrire séparent celles déjà écrites. De même, j'ai supprimé les numéros de page qui risquent encore de varier) pour les remplacer par des sous-titres.

Plan du chapitre : scieurs de long et terrassiers

11/01/2022
Mise à jour des fiches de scieurs, compléments sur la famille Giraux, découverte du lieu de naissance de Jean Dessagnes, quelques nouveaux scieurs: Mathieu Julien, Auguste Florent Brehaut, Guillaume Tixier et François Maury, colporteur de parapluies venu de Corrèze qui se reconvertit après mariage avec une fille de scieur.

Traces des scieurs de long et terrassiers du Forez
Tableau: traces des scieurs de long et terrassiers du Forez et du Velay en Brie

17/01/2022
Le nouveau bulletin de l'association des maçons de la Creuse étant paru et devant arriver aux adhérents dans quelques jours, j'ai ajouté un petit message aux (futurs) (et nombreux !) visiteurs (enthousiastes, à n'en pas douter !). Ce hors série est centré sur la migration des Creusois, 91 pages dont deux consacrées à ce site.

Lien vers le site des Maçons de la Creuse, nouveau bulletin

24/01/2022
Quelques infidélités aux scieurs de long, le temps de pister un nouveau ex-prisonnier des guerres révolutionnaires à Fontenailles et la Chapelle Rablais. A suivre car des documents sont en attente.
Mise en ligne de la 5° page sur les scieurs, traitant des préparatifs avant le grand départ...
Le bulletin de l'association "les maçons de la Creuse" est arrivé, voir ci-dessus.

Les scieurs de long du Forez et du Velay en Brie / 5° page / préparatifs au voyage

30/01/2022
A partir de recherches sur un nouveau prisonnier des guerres révolutionnaires à Fontenailles et la Chapelle Rablais (bio à venir, une fois complétée), découverte d'une famille apparentée, les Adenis et d'une autre famille apparentée aux Adenis, les Sudre, provenant d'une autre région de la Creuse que la plupart des maçons de Brie et actifs dansla Bassée, autour de Bray sur Seine. A retrouver dans la base de données sur les maçns migrants, aujourd'hui riche de 422 notices.

Traces des maçons limousins en Brie

 


 

Décembre 2021

0/12/2021
De nouveaux scieurs de long : les Champvielle; Joseph avait été témoin au mariage d'un maçon et je n'avais pas creusé le filon. En voici donc trois: grand-père, père et fils tous trois nés à Félines, Haute Loire et décédés à Diant, Montereau ou Lorrez le Bocage en Seine et Marne.
Une fille Champvielle ayant épousé un autre maçon, il se trouve que sa famille était originaire de la Creuse, Châtelus le Marcheix, comme tant d'autres. Même si ses prénoms du fils : Frédéric Auguste Nardy ne révélent rien, il en est autrement de celui de son père, Martial et de son grand-père Léonard, qui sentent fort le Limousin.

Traces des maçons limousins en Brie
Traces des scieurs de long et terrassiers du Forez

12/12/2021
Refonte de la page "traces des scieurs de long" qui s'étirait sur 77 pages, en cas d'impression. Séparation en trois : de A à D; de E à O; de P à W.
Et ajout ou compléments aux notices de Moreau, Villard, Waneau (Vanot), Dégruelles, Minost, Joseph, Dioudonnat et Fassier.

Traces des scieurs de long et terrassiers du Forez page 1/3
Traces des scieurs de long et terrassiers du Forez page 2/3
Traces des scieurs de long et terrassiers du Forez page 3/3

16/12/2021
Encore quelques scieurs de long : Ardard et Aldon. L'un comme l'autre ne venaient pas des régions habituelles des scieurs en Brie. L'un venait du Puy de Dôme, la famille des autres était originaire du "Chevaudan", patrie des "chauchiches chèches" comme il est dit dans Astérix.

Traces des scieurs de long et terrassiers du Forez page 1/3

17/12/2021
Mise à jour du résumé sous forme de tableau des traces des scieurs de long et terrassiers du Forez et du Velay en Brie. L'ordinateur commence à ramer: près de deux cents entrées.

Tableau: traces des scieurs de long et terrassiers du Forez et du Velay en Brie

18/12/2021
Deux frères Nicolas figurant dans la base de données, mais oubliés dans le tableau récapitulatif.

19/12/2021
Un nouveau membre de la famille Vitte, Joseph à St Ouen en Brie, fils de Valéry, maçon de la Creuse. L'entreprise Vitte (et Pagot) d'origine limousine est toujours active à Provins.

Traces des maçons limousins, 5° page

24/12/2021
Mise en ligne de la cinquième page de l'enquête sur les scieurs de long et terrassiers "Pourquoi migrer ?"

Les scieurs de long du Forez et du Velay en Brie 5/ Pourquoi migrer ?

 

Novembre 2021

02/11/2021
Léger relifting dans les pages consacrées aux marchandes de bagues de St Hubert de la Chapelle Rablais. La rédaction des pages remonte maintenant à plusieurs décennies, cela se voit et je ne vais pas les reprendre, cependant, les liens vers les pages suivantes n'étaient pas très logiques et je les ai modifiés.

Les marchandes de bagues de St Hubert et autres petits métiers

07/11/2021
Un complément culinaire autour des "Trente et une manières de manger le lapin" par de la Rüe, ancien inspecteur de la forêt de Villefermoy, pariant une barrique de vin de Bouzy contre sa meilleure chienne qu'il ferait apprécier un menu ne comportant que du lapin et des végétaux de la forêt.

Hâtelet de lapin à la Villefermoy et menu de lapins

10/11/2021
Découverte d'un site consacré aux ex-votos provençaux d'où j'ai tiré quelques images (en réserve) et isolé un détail d'une bagarre entre charpentiers pour illustrer un article sur une rixe entre scieurs pour l'exclusivité d'un territoire (en bas de la page consacrée aux origines).

Les scieurs de long du Forez et du Velay en Brie, origine des scieurs
Site sur les ex-votos peints de Provence par Bernard Cousin

12/11/2021
De petites modifications aux pages consacrées au maçon creusois Boucher (ou Bouché), suite à un coup de téléphone d'une descendante qui perpétue la tradition, étant dans le génie civil et les aménagements.

Maçons limousins, p 17 Jean et Pierre Boucher
Maçons limousins, p 18 Jean et Pierre Boucher, suite

13/11/2021
Autre modification d'une page consacrée aux maçons : découverte d'un avis de vente sur saisie d'un maison des Montils au profit d'Antoine Delisle. Plus que probablement une toute petite maison construite sur un terrain vierge par le maçon, qu'il n'a pas réussi à se faire payer, d'où saisie...

Maçons limousins, p 16 Delisle

25/11/2021
Une petite modification à la fiche du scieur Antoine Salanon qui perd son statut d'aîné à cause d'un autre Antoine (ils avaient aussi deux soeurs prénommées Marie !) Les "aînés désignés" restant le plus souvent au pays grâce à un système d'héritage qui les avantageait, la tradition est rétablie.

Tableau: traces des scieurs de long et terrassiers du Forez
Traces des scieurs de long et terrassiers du Forez

27 novembre
Pour la quinzième année dans le hors série Internet et généalogie de la Revue française de généalogie: " 2.937 sites internet pour votre généalogie"
Et une refonte de la page d'auto-congratulation pour mettre en premier les citations dans la presse les plus récentes...

Lien vers la Revue française de Généalogie
Citations dans la presse

29 novembre
Une autre famille de scieurs de long: les Nicolas dont les cadets se sont fixés en Brie alors que l'aîné reprenait la maréchalerie du père, devenait aussi vétérinaire et signait avec paraphe alors que ses frères étaient restés illettrés. Deux poids, deux mesures !

Tableau: traces des scieurs de long et terrassiers du Forez

 

 

Octobre 2021

02/10/2021
Deuxième page du dossier sur les scieurs de long du Forez en Brie. Où l'on parle de Chèvre et de Renard, de réserves de bois pour la marine (et la reconstruction de la flèche de Notre Dame) de scieurs qui vont par deux, par trois mais sont en mauvaise posture quand ils sont solitaires... et quelques textes annexes.

Duhamel du Monceau XVIII° siècle : De l'exploitation des bois
Jean Pierre Chabrol, extrait de Contes d'outre temps

07/10/2021
Petite modification du titre des pages consacrées au scieurs de long et terrassiers du Forez en Brie; comme ils venaient du Forez, du Velay et du Livradois (Loire, Haute Loire et Puy de Dôme) j'ai modifié le titre en scieurs de long et terrassiers du Forez et alentour. Cependant, dans les actes en Brie, on trouve "du pays de Forest" plutôt qu'une autre mention régionale.

10/10/2021
Mise en ligne de la troisième page sur les scieurs de long du Forez et alentour. Le scieur était quelquefois qualifié d'écarisseur, chargé d'aplanir les faces de la grume pour mieux la scier. Mais pas seulement... nombre de pièces de bois dans la maison traditionnelle n'avaient pas connu la scie...

Les scieurs de long du Forez en Brie, 3° page

14/10/2021
Pas de nouvelle page, mais une nouvelle entrée concernant Adolphe de la Rüe, dynamique Inspecteur de la forêt de Villefermoy sous Napoléon III, qui aurait pu habiter le château de la Chapelle Gauthier s'il n'avait pas établi sa résidence à Courgousson. A retrouver: sa recette du Hâtet de lapin à la Villefermoy ! Lien qui mène à la 12° page du dossier sur la chasse et la seconde page du chapitre sur le château détruit de la Maison Rouge.

Adolphe de la Rüe, inspecteur de la forêt de Villefermoy sous Napoléon III

20/10/2021
Ajout d'un petit paragraphe à la 3° page du dossier sur les scieurs de long, à propos d'autres modes de débitage des bois que le sciage.

Les scieurs de long du Forez en Brie, 3° page

28/10/2021
Mise en ligne de la quatrième page sur l'origine des scieurs et terrassiers. Même si l'on trouve des scieurs locaux, la plupart proviennent du Massif central; d'une région restreinte entre le Forez et le Velay. Le Limousin fournissait aussi de nombreux scieurs, mais, malgré la présence de nombreux maçons du pays de la Marche, aucun scieur ne les a suivis.
Petite modification des titres ou le Forez seul est remplacé par Forez et Velay, ce qui correspond mieux à la réalité.

Les scieurs de long du Forez et du Velay en Brie, origine des scieurs

 

Septembre 2021

11/09/2021
Sollicité par un correspondant, une recherche des traces d'un ancien prisonnier des guerres révolutionnaires, avec quelques petites finesses dans sa généalogie française, comme du côté de la Hongrie dont il était dit originaire. Il se trouve qu'il aurait plutôt été Slovaque. Sa région de naissance semble avoir été découverte, reste à trouver son vilage et la ville d'origine, puis les traces de sa famille... Tout renseignement sera bienvenu, sur "André Doroche, fils de feu André Doroche manouvrier et de Marie Vasca, domiciliés à Stolissa Semlesca, diocèse de Prichoff, pais de la Hongrie", en fait, diocèse de Prešov, Slovaquie (Haute Hongrie).
A retrouver en bas de la page sur les bios des prisonniers des guerres révolutionnaires en Brie.

Doc: traces d'André Doroche, prisonnier de guerre en Brie

 

Août 2021

01/08/2021
Mise à jour de la page d'accueil du site.

29/08/2021
Recherches sur les meneurs de nourrices en Brie. Début de la rédaction de la 2° page sur les scieurs de long; mise à jour de la base de données sur les scieurs et terrassiers du Forez.

Tableau: traces des scieurs de long et terrassiers du Forez
Traces des scieurs de long et terrassiers du Forez

 

 

Juillet 2021

19/07/2021
Recherches sur Adolphe de la Rüe, Inspecteur des forêts de la Couronne, et particulièrement Villefermoy qu'il aménagea pour la chasse à destination du prince Jérôme Napoléon. Des extraits de ses livres émaillaient déjà les pages sur la chasse chez le comte Greffulhe et celle consacrée à la recherche du château perdu de la Maison Rouge. A retrouver particulièrement dans les pages sur les chasseurs à Villefermoy sous le second empire.

Chasses chez le comte Greffulhe p 1/4
Chasseurs à Villefermoy sous le second empire p 1/2

20/07/2021
Un petit complément sur Berthe, la fille d'Alphonse de la Rüe et un paragraphe sur les frais d'établissement et d'entretien d'un équipage de chasse à courre à la 4° page des chasses du comte Greffulhe.

Chasseurs à Villefermoy sous le second empire p 2/2
Chasses chez le comte Greffulhe p 4/4

 

Juin 2021

06/06/2021
Mise en ligne d'une carte interactive des lieux d'origine des maçons limousins suivant leurs lieux de travail en Brie, pour préciser des cartes plus générales sur la destination et les métiers des migrants de la Creuse.

Métiers et destination des migrants creusois au XIX° siècle.
Carte des villages d'origine des maçons limousins suivant leurs lieux de travail.

 

09/06/2021
Un petit complément sur la bio de Julien Jardinaud : pourquoi avait-il demandé un passeport pour Gien ?

Traces des maçons limousins en Brie, 3° page

28/06/2021
Des compléments à la 6° page sur les maçons : "problèmes d'authentification"
Une vingtaine de surnoms en plus, et un autre exemple de variation des noms entre le Limousin et l'Ile de France (famille Mademy)

Traces des maçons limousins en Brie, 6° page

 

Mai 2021

07/05/2021
Après quelques mois de recherches complémentaires, mise en ligne d'une nouvelle version de la base de données sur les maçons limousins en Brie.

En élargissant la recherche autour du petit village de la Chapelle Rablais, ce sont plus de quatre cents maçons qui se révèlent : limousins ayant travaillé au village, leurs pères, frères, cousins... des voisins de leur paroisse limousine, des collègues sur leur lieu de travail, d'autres encore ayant laissé des traces dans les archives, mais tous liés et tous maçons. De fil en aiguille, la recherche s'est éloignée de la Chapelle Rablais vers d'autres communes de Seine et Marne, vers Provins, ses alentours, la Marne proche et jusqu'à l'Aisne.

Seuls les maçons ayant un lien entre eux figurent dans cette base de données. On en trouverait encore des centaines, des milliers en dépouillant les archives des autres communes, tant la migration des maçons limousins fut importante. A d'autres de se lancer dans cette recherche...

Traces des maçons limousins en Brie

27/05/2021
Mise à jour de la base de données sur les maçons limousins : fiches de la famille Vitte (Vite Witte) à Courpalay, les Ecrennes, Echouboulains et la Chapelle Rablais.

Traces des maçons limousins en Brie

 

Avril 2021

05/04/2021
Après environ un mois de nouvelles recherches et de mises à jour, publication de la nouvelle version des documents et de l'enquête sur Etienne Labarre, son père, son frère et les autres membres de sa famille.

Dossier: zones d'ombre dans la vie d'Etienne Labarre
Doc :Etienne Labarre, sources et documents
Doc : lieux fréquentés à Paris par Etienne Labarre et sa famille
Doc : lieux fréquentés en Brie par Antoine et Etienne Labarre

 

Mars 2021

17/03/2021 D'importantes modifications à venir dans l'enquête sur Etienne Labarre et ses multiples facettes. La découverte par M. Blondet de son décès m'a incité à me pencher à nouveau sur ce dossier et découvrir une bien belle boulette: j'avais fait l'impasse totale sur un frère prénommé "Antoine dit Maurice", comme le père. A ce dernier, jai attribué en bloc ce qui dépendait du père, comme du fils. On peut relire les trois pages que j'ai consacrées à ce sujet en n'oubliant pas qu'elles contiennent des erreurs que je vais m'efforcer de corriger.

Dossier: zones d'ombre dans la vie d'Etienne Labarre

 

Février 2021

26/02/2021 Le dossier sur les maçons limousins retrouvés dans la Marne et en Brie n'arrête pas de gonfler. Plus de cent nouvelles pages depuis le mois dernier et j'en trouve de nouveaux chaque jour, sans chercher : ils figurent parmi les témoins des actes, pères, frères, cousins... ou autres maçons qui bien souvent ont un rapport avec le Limousin. J'y suis depuis le 22 novembre!
Pitié, les Creusois, arrêtez de migrer !

Janvier 2021

05/01/2021 Le dossier sur les maçons limousins retrouvés dans la Marne, en liaison avec ceux de Brie, s'étoffe, bientôt 80 pages de bios, et il s'en trouve encore... Avant de mettre au clair tous ces documents, une toute petite modification à la 6° page du dossier, concernant les problèmes d'identification : une forme un peu tirée par les cheveux du nom Pradoux / Pradeix : Dépradé, trouvée aussi bien dans la Marne que dans la Creuse.

Les maçons limousins à la Chapelle Rablais 6° page

 

Décembre 2020

Décembre 2020: pour la quatorzième année, dans le hors série "Internet et Généalogie" de la Revue Française de Généalogie, neuf liens correspondant aux départements d'origine des saisonniers et des migrants venus à la Chapelle Rablais.

Lien vers la Revue française de généalogie

15/12/2020 Recherches sur les maçons limousins découverts dans la Marne, aux franges de la Seine et Marne, ayant des liens étroits avec ceux relevés à la Chapelle Rablais. Recherches ralenties par la mise à jour du site des Archives départementales de la Marne, fonctionnant sous Flash, extension des navigateurs Internet qui doit cesser de fonctionner à la fin du mois.

A suivre ...

 

Novembre 2020

17/11/2020 Après une longue période loin de l'ordinateur, j'y reviens, un peu poussé par deux liens vers ce site sur Internet, l'un sur un site de l'Ariège, dont j'avais déjà chanté les louanges en juillet, sur une page consacrée à la marche, tant dans le cadre de la paroisse que dans celui de la migration saisonnière:

Aujols Laffont, M comme marcher

... l'autre lien sur la Gazette Web où Thierry Sabot met en avant le dossier sur les maçons de la Creuse en Brie, ce qui m'a valu quelques mails contenant des documents que j'ai exploités, particulièrement à la page sur la paye des maçons; en document annexe: un contrat d'embauche de "garçon maçon" en 1735 :

La Gazette Web du vendredi 13 novembre 2020
Les maçons limousins à la Chapelle Rablais 11° page: la paye des maçons
Doc: un contrat d'embauche de garçon maçon en 1735

22/11/2020 un autre document sur un maçon limousin dans la Marne, à la limite de la Brie et de la Champagne permet de compléter cette même page 11 concernant l'argent des maçons, avec un bail de location d'une chambre.

Les maçons limousins à la Chapelle Rablais 11° page: bail d'une chambre
Doc: détails de ce bail à la page "plusieurs Léonard Jeannetot dans la Marne"

 

Juillet 2020

10/07/2020 Découverte dans la Gazette Web de Thierry Sabot d'un article sur les passeports pour l'intérieur à partir des archives de l'Ariège. Je ne peux qu'en recommander la lecture ainsi que des autres articles du site Aujols Laffont.

Aujols Laffont, les passeports pour l'intérieur

 

Juin 2020

02/06 /2020 Un lien en page d'accueil vers la page consacrée à Eléonore Vergeot, châtelaine des Moyeux sous le second Empire, qui connut Louis Napoléon Bonaparte lorsqu'il était prisonnier au fort de Ham où elle fut engagée comme lingère. Elle repassa si bien qu'elle donna deux enfants au futur empereur...

Eléonore Vergeot, châtelaine des Moyeux

 

Mai 2020

04 et 07 /05/2020 Tout en essayant de mettre un peu d'ordre dans mes documents sur le choléra de 1832, je continue à modifier la première page déjà en ligne, en ajoutant ou corrigeant quelques paragraphes.

Le choléra de 1832 en Brie, première page en cours de construction

13/05/2020 De nouveaux paragraphes dans la première page sur le choléra et, en préparation, une sélection de textes littéraires sur ce sujet.

15 et 16/05/2020 Mise en ligne d'une sélection de textes littéraires et documentaires sur le choléra: Chateaubriand, George Sand, Giono, Dumas, Louis Blanc, Eugène Sue, Heinrich Heine, Anaïs Bazin, Eugène Roch... Une page d'extraits classés et des liens internes vers les chapitres originaux.

Le choléra de 1832 sélection de textes

23/05/2020 Retranscription d'un contrat passé chez le notaire de Nangis en 1755 entre un marchand de bois de Châteaubleau et "Pierrefort scieur de long du pays de Forrest se retirant à Laceny paroisse de Landoy", actuellement commune de Maison Rouge pour une coupe de peupliers sur le territoire de la Croix en Brie.

Contrat de sciage en 1755

27/05/2020 Relecture de la première page sur le choléra et ajout d'une illustration sur les ravages du choléra sur l'armée turque en 1912.

Le choléra de 1832 en Brie, première page en cours de construction

 

 

Avril 2020

19/04/2020 Résumé des biographies des scieurs de long et terrassiers du Forez sous forme de tableau.

Tableau: traces des scieurs de long et terrassiers du Forez

20/04/2020 Pour compléter la carte de localisation des lieux d'origine des scieurs, une carte de localisation de leurs lieux de travail.

Carte de localisation de l'origine des scieurs et terrassiers sur Google Maps
Carte de localisation de leurs lieux de travail sur Google Maps

29/04/2020 Changement de cap : pour coller un peu à l'actualité (et me faire des audiences dignes des vidéos de chatons si mignons !) je chamboule l'ordre de priorité des dossiers, en confinant quelque temps les publications sur les scieurs de long pour proposer un dossier pour lequel je réunis de la documentation depuis de nombreuses années: l'épidémie de choléra de 1832, tellement proche de celle que nous vivons. Je publie une première page en cours d'écriture dans laquelle je rapproche les deux pandémies, avant d'essayer de retrouver les traces de ce fléau en Brie.

Le choléra de 1832 en Brie, première page en cours de construction

 

Mars 2020

06/03/2020 Reprise des activités après plantage d'un ordi et reconfiguration du nouveau; heureusement, les fichiers avaient été moult fois sauvegardés.

Mise en ligne de la carte interactive de localisation de l'origine des scieurs et terrassiers sur Google Maps.

Carte de localisation de l'origine des scieurs et terrassiers sur Google Maps

23/03/2020 Mise en ligne de la première page rédigée sur les scieurs de long et terrassiers du Forez en Brie, sous deux formes, à cause de chevauchements barbares quand on visionne sur tablette et téléphone. Il m'a fallu proposer une version où les espaces entre les paragraphes sont plus larges, mais paraissent démesurés quand on passe sur ordinateur. J'avais été confronté auparavant à des alignements non souhaités, il faut avouer que c'est bien pire. Je ne reprendrai pas les pages déjà publiées (trois cent cinquante, environ), mais j'essaierai d'adapter les nouvelles aux écrans modernes. A la main, car la version de Dreamweaver que j'utilise remonte aux dinosaures.

Première page du dossier "scieurs de long et terrassiers du Forez en Brie"

27/03/2020 Compléments à la fiche de Jean Théofrède Masson, soit-disant né à "Montcartier" mais dont le prénom si particulier m'a orienté vers le Monastier sur Gazeille; bonne pioche puisque j'ai pu retrouver son acte de naissance et remonter un peu: mariage des parents, décès du père, muletier "sur la grande route du Puy à St Agrève, tout près du bois de la feuille"...

Traces des scieurs de long et terrassiers du Forez

 

Février 2020

04/02/2020 Mise en ligne d'un résumé sous forme de tableau de la très longue page sur les scieurs de long et terrassiers. En un mois, elle s'est allongée pour présenter 150 notices biographiques, une centaine de scieurs de long, une quarantaine de terrassiers, moitié du Forez, quelques logeurs...

Traces des scieurs de long et terrassiers du Forez
Résumé sous forme de tableau

05/02/2020 Un nouveau scieur, témoin d'un scieur descendant du Forez, était originaire du même village, probablement apparenté à la mère de Benoît Villard: Jacques Faure, scieur de long fixé à Champigny sur Yonne, tout proche de Villeneuve la Guyard, Voulx... où ont été retrouvés de nombreux migrants. Clic ci-dessus.

08/02/2020 Quelques compléments sur Benoît Villard; son mariage a été retrouvé à Champigny sur Yonne où vivait aussi Jacques Faure, date et lieu de naissance y figuraient. Le monde des scieurs de long est petit ! Clic ci-dessus.

15/02/2020 Le décès d'un nouveau maçon de la Creuse, Guillaume Toureau, révèle la présence d'autres migrants à la Chapelle Gauthier en 1772 François Boucher, Léonard Leprieur et d'autres, présents, mais n'ayant su signer.

Traces des maçons limousins

17/02/2020 Nouveaux renseignements sur le marchand de bois Etienne Labarre, transmis par Alexandre Blondet, dont une nouvelle adresse à Paris, rue des Douze Portes, dans le Marais.

Carte des lieux parisiens fréquentés par Etienne Labarre
Dossier: zones d'ombre dans la vie d'Etienne Labarre

Deux nouveaux "voituriers étrangers dans la forets de Villefermois" révélés par le décès en 1745 de Pierre Caillet, domestique de voituriers de 63 ans et son maître voiturier, François Hennequin, tous deux originaires de St Michel en Thiérache.

Traces des voituriers thiérachiens
Traces des voituriers thiérachiens, résumé
Traces des voituriers thiérachiens, résumé sous forme de tableau

23/02/2020 Ulysse Court, fils d'un scieur de long et scieur de long de l'Yonne puis à la Chapelle Gauthier, sera chaufournier à Bombon.

Traces des scieurs de long et terrassiers du Forez
Résumé sous forme de tableau

 

 

Janvier 2020

14/01/2020 Ajouts conséquents à la page "traces des scieurs de longs et terrassiers du Forez". De nouvelles familles: Daumont, Fétilleux, Lahoue, Lamothe, Masson... des compléments à Bénéton, Besseyre, Brunel, Vignal et de petits ajouts à droite à gauche.
Plus des recherches sur les épidémies de choléra de 1832 et 1854.

18/01/2020 Nouveaux scieurs: familles Surdel et Borie. Et un maçon de la Creuse, décédé du choléra en 1832, Antoine Mérigaud, par ailleurs marié à la fille de la nouvelle épouse de son père...

Traces des scieurs de long et terrassiers du Forez
Traces des maçons limousins

 


 

Modifications du site entre 2013 et 2019
Modifications du site avant 2013